Make your own free website on Tripod.com

SOCIÉTÉ TUNISIENNE D' INFORMATIQUE MÉDICALE

SOCIÉTÉ MÉDICALE SAVANTE A BUT NON LUCRATIF FONDÉE EN 1996
L'INFORMATIQUE PAR LES MÉDECINS POUR LES MÉDECINS


 

 

 

 

 

Une nouvelle indication de l’Ivermectine :

Le traitement minute de la Gale

Mourad MOKNI – Amel BEN OSMAN-DHAHRI

Service de dermatologie – EPS la Rabta – Tunis

La  Gale est due à un acarien Sarcoptes scabiei qui est un parasite humain obligatoire. Elle est transmise essentiellement par contact humain obligatoire. Elle doit être également considérée comme une maladie sexuellement transmissible. Son diagnostic est surtout clinique.

La gale « norvégienne » ou croûteuse généralisée est une forme observée chez les immunodéprimés. Elle est très contagieuse pour le personnel soignant et son  traitement  est difficile.

Le traitement de la gale est triple est concerne le malade, la literie et les vêtements ainsi que l’entourage proche. Le traitement de référence est variable selon les pays :

-         En Tunisie et en France : le benzoate de benzyle

-         Aux Etats Unis : Le Lindane et la Permethrine en crème à 5 %.

Tous ces traitements locaux restent les traitements de première intention . Toutefois, on leur reproche leurs caractères : irritants, peu maniables, pas toujours efficaces et non pratique pour les collectivités.

L’Ivermectine est efficace dans la Gale. Elle a été proposée depuis quelques années comme traitement minute. C’est une lactone macrocyclique semi-synthétique dérivée de streptomyces avermitilis. Elle a une action sur de nombreux insectes et parasites infestant l’homme et l’animal. Elle est active sur les agents de : l’onchocercose, la loase, les filarioses, l’anguillulose, l’ascaridiose et la trichinose. Elle est actuellement commercialisée sous les noms de specialités Mectizan® et Stromectol® ( comprimés à 6 mg). Plusieurs études ont montré son efficacité dans la Gale aux doses de 200 g/kg en prise unique, à renouveler éventuellement après une semaine. Le traitement de masse de l’onchocercose par l’ivermectine n’a pas montré d’effets indésirables graves. Cependant, des résistances sont apparues chez les chevaux et les chèvres traités par l’ivermectine. Cette molécule a certainement un avenir dans le traitement de la gale surtout dans les formes croûteuses, les collectivités et les terrains immunodéprimés.

 
POUR NOUS CONTACTER ÉCRIRE A   zribi.sofiane@planet.tn Webmaster du site